Davantage de morts subites chez les jeunes Autochtones de Colombie-Britannique

Une nouvelle étude révèle que le taux de morts subites chez les jeunes Autochtones de la Colombie-Britannique était presque deux fois plus élevé que chez les autres jeunes depuis le début des années 2010.

Pour arriver à ces chiffres, le Bureau des coroners de la Colombie-Britannique et la Régie de la santé des Premières Nations ont examiné les dossiers de 95 jeunes Autochtones de 15 à 24 ans morts subitement sur une période de six ans, entre janvier 2010 et décembre 2015.

Leur rapport conclut aussi que 60 pour cent des morts subites chez les jeunes Autochtones étaient attribuables à des accidents de la route, des noyades et des surdoses de drogues. Le suicide, véritable fléau dans certaines communautés autochtones du pays, était responsable de 32 pour cent de ces morts subites chez les jeunes.

-Advertisement-

Les chercheurs notent par ailleurs que près du quart de ces Autochtones morts subitement avaient de jeunes enfants.

Les deux organismes publics formulent plusieurs recommandations aux autorités, notamment de réduire les barrières aux services sociaux pour les jeunes Autochtones et d'encourager les interactions familiales, communautaires et culturelles.

Ils soutiennent aussi que les programmes de prévention destinés aux jeunes Autochtones devraient mettre l'accent sur la diversité culturelle et les ressources dans la communauté même.


views : 163 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below