AdChoices POLITIQUE Les jeux sont maintenant faits dans Louis-Hébert

Les jeux sont maintenant faits dans Louis-Hébert, où les électeurs avaient jusqu'à 20 h pour choisir un nouveau député.

Le nouvel élu remplacera Sam Hamad, qui avait démissionné en avril dernier et qui représentait Louis-Hébert depuis 2003, avec de confortables majorités.

La circonscription de la banlieue de Québec, véritable forteresse libérale, compte quelque 45 000 électeurs.

En 2014, Sam Hamad avait obtenu 49 pour cent du vote, soit pratiquement le double du candidat de la Coalition avenir Québec (CSQ) qui avait récolté seulement 26 pour cent d'appui. Le Parti québécois (PQ) suivait avec 18 pour cent et Québec solidaire fermait la marche avec un maigre 5 pour cent.

Ces derniers mois, les sondages d'opinion indiquaient cependant une remontée des intentions de vote envers la CAQ, particulièrement dans la région de Québec.

Depuis le début de la campagne électorale, le chef de la CAQ, François Legault, se disait confiant de l'emporter dans Louis-Hébert.

Pas moins de 10 candidats se faisaient la lutte, les plus susceptibles de l'emporter étant Ihssane El Ghernati (PLQ), Geneviève Guilbault (CAQ) ou Normand Beauregard (PQ).

Il est impossible de dire dans quelle mesure le faux départ de ce scrutin complémentaire a pu influencer l'humeur des électeurs.

Read more...

views : 67 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below