Ensemble Montréal réclame de faire baisser les taxes avec l'argent de la fraude

Le parti Ensemble Montréal réclame que les montants recouvrés par la Ville aux firmes collusionnaires soient retournés aux Montréalais sous la forme d'une baisse de taxes. Une ligne spécifique y serait dédiée sur le compte de taxes des citoyens.

En décembre, la Ville de Montréal a commencé à recevoir les sommes du Programme de remboursement volontaire. Ce programme a été mis en place pour que les villes et les ministères puissent recevoir l'argent fraudé par des firmes qui se partageaient les contrats publics entre 1996 et 2016.

Selon Lionel Perez, chef d'Ensemble Montréal, ces sommes devraient retourner directement dans les poches des citoyens.

La Ville n'a pas encore dévoilé combien d'argent elle est allée chercher en vertu du Programme de remboursement volontaire. M. Perez s'attend à ce que le chiffre atteigne au moins 50 millions $, ce qui signifierait une réduction de taxes de plusieurs centaines de dollars pour un propriétaire moyen.

L'administration Plante a déjà fait savoir qu'elle compte réinvestir les sommes dans des services aux citoyens. M. Perez estime toutefois que cette option n'est pas responsable.

«Les services à la population sont des dépenses récurrentes alors que l'argent n'est pas récurrent. On va créer des attentes qu'on ne sera pas en mesure de financer dans les années suivantes. Ce n'est pas de la gestion responsable», dit-il.

La Ville de Laval a choisi un modèle qui lui est propre. Elle a mis les 10 M$ récupérés de l'ex-maire Gilles Vaillancourt dans un fonds spécial et utilise les intérêts générés pour financer des projets destinés à la jeunesse.

Laval a aussi récupéré 20 M$ par le biais du Programme de remboursement volontaire. Selon TVA Nouvelles, une partie de cette somme sera utilisée pour compenser la fin d'une taxe sur le déneigement.


views : 200 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below