Le budget fédéral détaillera la gestion de la hausse de l'immigration

Le budget fédéral de mardi devrait préciser comment le gouvernement libéral gérera financièrement l'augmentation prévue des seuils d'immigration au Canada pendant les trois prochaines années.

Les libéraux avaient annoncé en novembre qu'ils voulaient accueillir près d'un million de nouveaux arrivants de 2018 à 2020.

Les coûts de cette hausse se chiffraient à environ 440 millions $, mais le gouvernement fédéral n'avait pas précisé comment seraient répartis ces fonds.

-Advertisement-

Les libéraux n'avaient pas révélé non plus combien le gouvernement devra débourser pour gérer l'afflux imprévu de demandeurs d'asile à la frontière canadienne.

Le ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté a récemment estimé qu'il lui en coûterait 10,4 millions $, mais des demandes répétées formulées à d'autres ministères pour obtenir des chiffres plus complets sont restées sans réponse.

La Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR) semble résignée face aux retards qui s'accumulent pour traiter les demandes d'asile.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, la CISR laissait entendre qu'elle abandonnait l'idée de respecter les échéanciers pour tenir les audiences des demandeurs d'asile, tel que l'édictait un règlement fédéral.

Plus de 47 000 nouvelles demandes d'asile ont été déposées à la commission en 2017, un nombre record qui s'explique en partie par la vague migratoire provenant des États-Unis. Plus de 18 000 personnes ont traversé la frontière canadienne de façon irrégulière l'an dernier pour demander l'asile, selon les données de la commission.

À la fin du mois de décembre 2017, il y avait 43 000 dossiers en attente d'une décision. En date du 1er février, le temps d'attente prévu pour les demandes était de 20 mois.


views : 204 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below